Qu’est-ce qu’on peut guérir avec l’acupuncture ?

l'acupuncture

Nombreux sont frustrés face à la médecine occidentale, exclusivement lorsque la douleur se conclut par un résultat clinique non-concluant. Fatigué des pilules chimiques ? Fan de méthodes de soin alternatives ? L’acupuncture, cette thérapie tirée de la culture chinoise ancestrale, subjugue davantage et peut aussi soigner naturellement de multiples maladies.

Face à la dépression, l’acupuncture, similairement à la psychothérapie, peut diminuer les syndromes dépressifs aussi bien que les cures traditionnelles. Les études résultent d’un simple constat : nombreuses personnes désirent suivre des traitements non-médicamenteux afin de traiter leur dépression. De ce fait, l’acupuncture peut être employée dans tous les secteurs. Pour ne citer que la migraine, ne plus consommer de cigarette, le stress, le mal de dos, l’éjaculation précoce, la mauvaise haleine, le trouble de la libido, le tic nerveux, le grincement de dents… Incroyable mais vrai ! L’acupuncture va assister votre corps à reprendre son équilibre. Dans les années 2002, l’Organisation mondiale de la Santé ou OMS a édité une liste de 28 indispositions où l’acupuncture s’avère selon la vraisemblance efficace. Parmi elle, on constatera la neurasthénie, l’arthrite rhumatoïde, les souffrances aux genoux, au dos, au cou, les douleurs à la tête, la rhinite allergique ainsi que la sciatique. L’acupuncture s’est aussi distinctement étendue afin de soutenir les femmes enceintes à tolérer les souffrances de grossesse telle que nausées, surmenage, maux dorsaux, œdèmes, angoisse … D’autre part, les sages-femmes sont autorisées à recourir à l’acupuncture. Par contre, cette méthode ne délivre pas des maladies qui concernent d’une manière directe un organe : les cancers. Dans cette condition, elle peut juste soutenir à mieux endurer les chimiothérapies. Suite à des recherches scientifiques, l’acupuncture représente l’une des assistances médicinales les plus sécuritaires. Prescription fréquente même dans les établissements hospitaliers, ce remède opère sur les douleurs de tête et migraines. Elle remplit sa fonction durant une crise aiguë, mais également en thérapie de fond. Les maux de tête découlent des agressions du climat, émotif ou bien métabolique selon la médecine chinoise. Elles agissent sur le méridien de la vésicule biliaire, vessie ou foie. Une à trois séances suffit pour une crise aigue et cinq rapprochées accompagnés de séances tous les mois ou les deux mois en fonction des patients en traitement de fond. L’acupuncture calme aussi la rhinite allergique, une irritation nasale provoquée par les pollens, les acariens et les poils de bête. D’âpres la médecine chinoise, cette maladie résulte d’une sur-réaction aux matières naturelles ou du défaut d’adéquation du malade à la cadence des saisons.

——————————–

Pour aller plus loin :

https://www.medecines-alternatives.fr/