La dépression, peut-on la guérir avec la médecine alternative ?

guérir-la-dépression

Publié le : 01 novembre 20164 mins de lecture

La dépression expliquée ici  http://centredeladepression.org est une maladie souvent traitée par l’association de prises de médicaments et de psychothérapie. De plus, la médecine alternative est un complément souvent préconisé dans les soins contre la dépression. Pour détecter une dépression, le médecin doit déceler, en premier lieu, les causes du mal. Ensuite, le praticien recommande le traitement adapté au patient, selon le type de dépression découvert. Si la dépression est légère, la médecine alternative est proposée. En cas de dépression grave, la psychothérapie est appliquée.

Dans le cadre du traitement d’une déprime, d’une dépression légère ou dépression lâche, la médecine alternative est une solution de traitement. Les pratiques thérapeutiques des médecines alternatives sont nombreuses. Parmi les plus réputées, on peut citer l’homéopathie, l’ostéopathie, la phytothérapie, l’acupuncture, la méditation, l’hypnose, la sophrologie, l’aromathérapie, la chiropraxie, entre autres. Ces traitements épaulent l’organisme afin qu’il puisse guérir efficacement à l’aide des plantes, des huiles essentielles, des élixirs floraux, des gélules, des minéraux. Par ailleurs, la médecine alternative dispose également de la forme thérapeutique dite de carrosserie pour soigner la dépression. A l’instar du yoga, des exercices de respiration profonde de la thérapie, du massage, du Reiki, de l’ayuverdic. La prise en charge du traitement du foie, facteur de dépression en cas de dysfonctionnement, est une méthode éprouvée par la médecine traditionnelle chinoise. Toutefois, la médecine alternative n’est plus suffisante, en cas de grave dépression. En phase aigüe, outre la prise d’antidépresseurs, ou d’anxiolytiques, le patient atteint de dépression est hospitalisé. Des complications comportementales, des recours au suicide, des accès de schizophrénie et autres troubles bipolaires représentent des aspects graves de la dépression. Les séances d’électro convulsivothérapie provoquant une crise convulsive sous anesthésie générale sont nécessaires lors de risque suicidaire ou lors de complications comportementales. Dans le cadre de troubles bipolaires, une éducation thérapeutique est envisagée. Les thérapies comportementales et cognitives s’adressent davantage aux troubles de la personnalité, à la schizophrénie, au stress post-traumatique. En cas d’échec des médicaments, la stimulation magnétique transcrânienne est un traitement adapté. Dans tous les cas, tous les praticiens s’accordent sur un point essentiel dans le traitement de la dépression, le patient atteint de ce mal doit avant tout aimer prendre soin de son propre corps, pratiquer des exercices réguliers, avoir une bonne hygiène de vie. Des règles simples mais efficaces pour retrouver confiance en soi et qui aident à soigner voire guérir la dépression.

Plan du site